Phare de plongée imprimé

Pour parler spécifiquement de tel ou tel projet
vbarreaud
Messages : 0
Enregistré le : sam. 5 nov. 2016 15:21

Phare de plongée imprimé

Messagepar vbarreaud » ven. 30 sept. 2016 09:38

Bonjour à tous,

je suis plongeur et, croyez moi, éclairer sous l'eau, ça coûte un bras.
Je me demande si je ne pourrais pas faire un phare DIY.
Il existe plusieurs Tutaux sur le collage du plexiglass et des pièces submessibles imprimées etc ... mais la question demeure : peut on coller une pièce imprimée PLA (tête du phare) sur du PVC (corps du phare)?

Merci pour vos "lumières"

Avatar du membre
davidblaisonneau
Messages : 34
Enregistré le : mer. 2 nov. 2016 16:05

Messagepar davidblaisonneau » ven. 30 sept. 2016 09:44

Salut Vincent,

Anatole s'était fait une lampe sous marine DIY il me semble. N'hésite pas à le contacter (et à documenter si c'est pas déjà fait)

David
David, FabManager / Trésorier

yoannhuiban
Messages : 11
Enregistré le : sam. 5 nov. 2016 15:20

Messagepar yoannhuiban » ven. 30 sept. 2016 16:15

J'avais fait une boite pour mon caméscope pour filmer sous l'eau il y a qq années.
C'était fait avec du tuyau PVC type "évacuation toilette", avec 2 bouchons à chaque bout.
J'avais fait faire 2 hublots en verre rond, que j'avais coincé entre 3 joints en caoutchouc en sandwich (le truc étant étudié pour qu'il ne soit pas possible de "vriller" le verre, ce qui l'affaiblirait ou le casserait).
Pour pouvoir manipuler le caméscope, j'avais un gant mappa écrasé contre la boite via un cerclage et un joint torique.
J'ai toujours la boite dans ma cave si ça t'intéresse.
A la fin de cette vidéo tu verras les 1ers tests (cours d'esquimautage en kayak !) http://kaouenn.net/?q=br/node/827
Certes c'est pas à 40 m mais ça tient bien quand même.

vbarreaud
Messages : 0
Enregistré le : sam. 5 nov. 2016 15:21

Messagepar vbarreaud » ven. 30 sept. 2016 20:30

Hello, et merci Yoann,

les bouchons n'étaient pas collés je suppose, pour sortir le caméscope?
J'ai bien vu des bouchons vissés mais le filetage est court et, pour bien faire, il faudrait 2 joints toriques dans le filetage.

Je pensais plutôt imprimer 2 pièces par extrémité: une carré percé d'un trou rond du diamètre de mon tube PVC et une autre carrée de même taille que je viendrait visser dessus par l'intermédiaire de 4 écrous/boulons. En Sandwich: mes 2 joints et une feuille de plexi.
Pour allumer, je pensais faire un interrupteur magnétique à partir d'un capteur d'ouverture de porte: j'allume au début de plongée et je l'éteint à la fin.
D'où ma question sur le collage entre une pièce imprimée et du PVC.

yoannhuiban
Messages : 11
Enregistré le : sam. 5 nov. 2016 15:20

Messagepar yoannhuiban » ven. 30 sept. 2016 21:13

En fait le bouchon est celui d’un regard, j’ai laissé le joint d’origine. J’ai juste fait un trou dans le bouchon.
En attachement la photo, tu vois le sandwich de 3 joints, le carreau est dans le joint du milieu (on voit que son diamètre est un peu plus grand car le carreau le déforme). Le tout est pressé contre le bouchon par le contreplaqué et 6 vis inox. Les trous des vis sont noyés dans le silicone (mais même sans ça irait).
Le trou sur le côté est l’emplacement du gant mappa (qui s’est déchiré, mais qu’il suffit de remplacer en démontant le cerclage qui le pressait contre le tuyau via un joint torique).
L’arrière est plus simple, c’est juste une feuille de plexi collée/vissée au silicone, mais c’est pas une super idée en fait, c’est bien moins solide et résistant que le devant.

Yoann

seither
Messages : 12
Enregistré le : sam. 5 nov. 2016 20:51

Messagepar seither » ven. 30 sept. 2016 23:32

salut je me permet de te conseiller le cuivre ou le zinc soudure étain joint torique comprimé vis boulon inox tu auras une plus grand flexibilité dans la forme ext

charg
Messages : 2
Enregistré le : sam. 5 nov. 2016 15:58

Messagepar charg » sam. 1 oct. 2016 12:50

Bonjour a tous,


En effet j'ai un projet phare qui commence à dater et qui touche a pas mal de sujet. Beaucoup d'activités sportives ou d’installation type fontaine lumineuse nécessitent une lampe étanche qui devra fonctionner immergé ou non .Et naturellement l’humain cherche toujours plus de puissance. Les leds de puissance ne coûtent pas cher par contre leur mise en ouvre pour atteindre leur puissance nominal se complique au niveau du dissipateur thermique, aussi il faut penser au réflecteur, sinon on se fait éblouir par ça propre lampe. Donc a vouloir concentrer au foyer du réflecteur beaucoup de puissance, l’aluminium n’a plus la capacité de dissiper la chaleur et les leds grilles, il faut passer au cuivre .Autre chose, L’étanchéité avec des paroi plastique est toujours incertaine, du le plus souvent a des migrations lente, quand métal cuivre+ zinc + eau salé, on fait une belle pile. Donc ça limite à l’inox qui est bien une des matière les plus pénible a travailler.

Une solution pour réduire toutes ces contraintes, est de remplir un boîtier plastique avec un liquide non conducteur, si il n’y a plus qu’une petite bulle d’air a l’intérieure, les parois plastiques souples vont s’adapter a la pression extérieure. Un premier proto a été testé l’année dernière par 40m au large de Ploumanac sans soucis mais au bout de 2 jours l’huile de colza (un acide gras) avait attaqué les parois fines du plastique. Un second proto a été testé en juillet dans le Drac par 50m avec de l’huile de paraffine, après 1 mois, j’ai seulement des légères traces de suintement au niveau de la jonction du câble, il reste donc les subtilités de l’étanchéité du passage de câble et tout le compartiment des batteries a solutionner, mais économiquement le projet tient vraiment la route, par contre vous aurez du mal a l’empoter en voyage par avion !


La solution du contact ILS est la bonne par contre il faudra rajouter un transistor type Moss pour l’amplification de courant.

Retourner vers « Projets »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 5 invités