DETECTION D'IMPACT PAR LE SON

Pour parler spécifiquement de tel ou tel projet
Répondre
TIPS1143
Messages : 12
Enregistré le : mer. 26 janv. 2022 13:53

DETECTION D'IMPACT PAR LE SON

Message par TIPS1143 »

Bonjour !je suis tireur et avec mes amis pratiquant la même discipline nous souhaiterions avoir un dispositif nous indiquant par système lumineux (LED à TRÈS HAUTE LUMINOSITÉ) que nous avons touché la cible. Ceci car nous tirons loin ...1000 m et + !et les télescopes habituels sont inutiles.Au début nous avons testé des détecteurs de vibrations piézo reliés à un Arduino qui commande un gros pod de LED 1W verte qui s'allume si impact. Cela ne marche parfaitement que si la cible est posée sur une surface transmettant les vibrations. ...ce n'est pas toujours le cas...Donc on regarde du coté "son" . un projectile qu'il soit supersonique ou subsonique lorsqu'il percute la cible émet un son très caractéristique et bref comme " Tchak". Le son n'est pas aigu du tout et est très perceptible à l'oreille humaine . Évidemment si la cible est en acier (tir sur silhouette par exemple) là c'est plutôt un gros bruit très sonore qui se produit. Si la cible est posée sur un contre-plaqué ou un panneau de mousse on reste sur le "Tchak" . Donc nous pensons utiliser des microphones Arduino (ou autre) qui capteraient le bruit de l'impact. Ce bruit est transmis à l'Arduino qui en retour, si détection il y a, déclenche les LED qui vont clignoter disons 4-5 secondes indiquant ainsi qu'il y a bien eu impact. Coté microphone nous avons dans l'idée d'en utiliser 3 , un central dirigé vers le centre, un autre couvrant la zone gauche et le dernier pour la zone droite.Ceci étant posé voici nos question:
notre cahier des charges est "simple".
1/ fonctionnement sous 12V
2/ distance de positionnement par rapport à la cible. 2-3m maxi.
3/ est ce qu'il est possible de faire fonctionner un tel ensemble? Trop de microphones? un seul peut t'il suffire?
4/ est ce qu'il est préférable et nécessaire d'amplifier le son capté par le microphone?
5/ dans ce cas existe t'il un circuit Arduino ad hoc pour cette amplification? ou que suggérez vous comme schéma d'ampli?
6/ évidemment il faut prévoir d"éliminer les bruits ambiants...(crées par le vent notamment) Comme le bruit de l'impact est très bref
quelques dizaines de micro secondes; disons 50 microsecondes est ce qu'il possible de filtrer et éliminer les sons parasites d'une durée
supérieure?
7/ afin de réduire au maximum les risques de casse, quelle longueur de câbles peut t'on envisager de mettre entre le capteur microphone et
l'arduino?
8/ est t'il possible d'avoir le concours des gentils membres du forum pour :
81- faire le schéma correct de branchement sur un Arduino?
82- nous faire le soft de gestion des microphones?
Merci de votre concours et de vos idées.
Al

jeanlouis
Messages : 73
Enregistré le : sam. 5 nov. 2016 15:36

Re: DETECTION D'IMPACT PAR LE SON

Message par jeanlouis »

As tu regardé une solution avec capteurs de vibrations collés deriere la cible ?
Trois capteurs permettraient de calculer le point d impact et de le transmettre en wifi sur un écran.
Un seul capteur permettrait de confirmer l impact. Sur la cible. Il serait insemssible aux bruits ambiants. Et pose dans un point renforcé il serait à l'abri des balles.

TIPS1143
Messages : 12
Enregistré le : mer. 26 janv. 2022 13:53

Re: DETECTION D'IMPACT PAR LE SON

Message par TIPS1143 »

Bonjour ! merci de ton idée connue mais en pratique inutilisable à cause de destruction rapide des supports de cible. D'autres systèmes très lourds d'installation, couteux, etc.. mais plus raffinés sont ceux qui sont basés sur l'exploitation de l'onde de Mach accompagnant le projectile. ils percent une chambre étanche de membranes en caoutchouc spécial et des capteurs ultra soniques placés aux 4 coins de la cible mesurent le delta T pour chaque capteur... ces systèmes Suisses et Norvégiens ne sont valables que si le projectile reste supersonique. Des que l'on arrive dans les zones transsoniques,
vers 450m/sec, les résultats sont erratiques et quasi inutilisables si le projectile est en dessous des 350m/sec.. Cela arrive vite disons en général vers les 800m. Ce qui pose d'énormes problèmes dans l'étude et la mise au point du couple arme-munitions.
La seule parade c'est alors le recours à des caméras HD en Wifi et on peut alors exploiter les images avec une très bonne précisions tant pour le calcul des corrections de tir sur les lunettes que l'étude statistique de la dispersion des impacts en fonction de nombreux paramètres.Chargement, projectile, pas de rayure du canon, température, pression, nature et profil du projectile etc...Mon idée vise à coupler justement avec la caméra un petit système à LED de très forte luminosité qui sera visible par la caméra et donc confirmera que l'impact est bien en cible. Le tireur n'a alors plus qu'à bien regarder l'image de la cible sur sa tablette . Le nouvel impact se distingue alors en clignotant. le taux d'erreur est quasi nul. Ces systèmes à base de caméras commencent à se répandre avec une qualité "variable" ..La transmission Wifi peut se faire sur 7000m pour certains. %ais rare sont ceux qui sont opérationnels avec des distances cible-caméra supérieures à 3m..d'où des décès prématurés du matériel! surtout quand on tire au delà des 400-500m... le Tir très grande distance commence à 300m pour aller actuellement jusqu'à 5000m. les tireurs militaires sont désormais qualifiés si capables de tir de précision à 1500m (à la lunette quand même ). Les Américains et Canadiens sont les meilleurs avec des Snipers faisant cible à au moins 2500m...

Répondre